Plaques plates commémoratives que l’on place sur les tombes à la verticale, les stèles sont des monuments funéraires et une façon de rendre hommage à une personne décédée, indique Yves Alphé. Une stèle peut en effet comprendre des inscriptions comme des souvenirs, des citations…propres à la personne disparue. La stèle marque alors l’emplacement de la sépulture et peut même aider à avancer dans le processus de deuil. Elle est de préférence placée avant les obsèques puisqu’elle fait partie intégrante du monument funéraire.

Différents types de stèles

En termes de formes, mais aussi de taille et de matériau, les stèles se déclinent de nombreuses façons, indique Yves Alphé. Destinée à durer, la stèle destinée à rendre hommage au défunt ne doit pas être choisie à la légère. C’est pourquoi il convient de faire le bon choix au moment de choisir la stèle pour la sépulture du proche disparu. Elle permet en effet de personnifier la pierre tombale.

Forme et taille de la stèle funéraire

Les stèles peuvent être de différentes formes
Les stèles peuvent être de différentes formes

On peut trouver, en termes de formes par exemple de stèles « standard » indique Yves Alphé c’est-à-dire de forme rectangulaire ou ovale mais pas seulement. Sachez qu’il existe des stèles plus originales comme en forme de livre, de rameaux d’arbres voire même de papillons !
Si la taille de la stèle peut varier, rappelle Yves Alphé, elle est néanmoins soumise à une certaine réglementation pour éviter les abus. Généralement, la mairie impose ainsi que la stèle ne dépasse pas un mètre de haut et n’excède pas la pierre tombale, afin de ne pas gêner les tombes d’à côté ou le passage entre les tombes, précise Yves Alphé.

Matériaux utilisables pour la stèle

La stèle funéraire peut être fabriquée de plusieurs façons. Les principaux matériaux que l’on y retrouve sont la pierre, le granit, le marbre ou, plus rarement, le métal. A ceci vient s’ajouter un large panel de couleur, indique Yves Alphé. On peut opter pour des couleurs sobres (noir, gris, blanc) comme du plus coloré (rose, gris vert…).

Personnaliser sa stèle funéraire

Par ailleurs, l’avantage d’une stèle funéraire pour rendre hommage à la personne après son décès est qu’elle est entièrement personnalisable, précise Yves Alphé : pourquoi ne pas faire fabriquer une stèle en forme de guitare pour un défunt musicien par exemple ? Ou bien une gravure de l’animal de compagnie préféré du défunt?
L’habitude veut que la stèle indique l‘identité ainsi que la date de naissance et date de décès de la personne disparue. Toutefois, ce ne sont pas les seules inscriptions disponibles, rappelle Yves Alphé.

Une stèle peut contenir du texte comme une citation, indique Yves Alphé
Une stèle peut contenir du texte comme une citation, indique Yves Alphé

Un message d’affection ou une citation peuvent accompagner le texte usuellement mentionné ci-dessus. La calligraphie peut quant à elle être personnalisée et s’accompagner de motifs comme des fleurs ou des notes de musique. Enfin, on peut y incorporer sous forme de médaillon une photo de la personne décédée ou de sa famille (conjoint, parent, enfant…). La seule obligation en termes de personnalisation est de soumettre à validation auprès de la mairie l’inscription que l’on souhaite incorporer à la stèle, nous précise Yves Alphé. Une fois ce droit accordé, vous êtes libres de faire graver la stèle et l’installer sur le monument funéraire.

Informations et conseils supplémentaires sur la stèle

Sans surprise, plus la stèle sera personnalisée, plus son coût augmentera. On peut ainsi trouver des stèles à 600 euros comme d’autres à plus de 1500 euros. Les stèles peuvent s’acquérir auprès d’entreprises de pompes funèbres ou de marbriers dont cela peut être l’activité principale.

La stèle doit être bien mise en place pour éviter les risques de vols
La stèle doit être bien mise en place pour éviter les risques de vols

L’épaisseur de la stèle est également à prendre en compte : elle doit mesurer au minium 8 cm afin de pouvoir résister à toute intempérie. Par ailleurs, pour éviter le risque de vols et pour que la stèle reste en place, il faudra sceller celle-ci de façon étanche au monument funéraire précise Yves Alphé.

Bien que la stèle funéraire ne soit nullement obligatoire, elle représente néanmoins un bon moyen durable et personnalisé de rendre hommage à une personne disparue et de faciliter le travail de deuil.