Une grande majorité des personnes décède en dehors du domicile. Caritas Obsèques, sous la direction d’Yves Alphé, met tout en œuvre pour organiser le transport des défunts dans le respect de la réglementation et des souhaits des proches.

Le transport du corps du défunt avant la mise en bière

Caritas Obsèques, située à Orléans, prend en charge cette première étape du transport du corps du défunt. Les personnes décédées en dehors de chez elles, et notamment à l’hôpital, ne peuvent être transportées dans un véhicule privé. Yves Alphé et sa société mettent à votre disposition des véhicules agréés par les services préfectoraux et pourvus d’un caisson réfrigéré.

La destination sera choisie en concertation avec la famille. Il pourra s’agir d’une chambre funéraire, ce qui est le plus courant, ou encore du domicile du défunt ou d’un membre de sa famille. Au préalable, une déclaration auprès de la Mairie concernée, faite par la personne en charge de l’organisation des funérailles. Il s’agit d’informer sur la date et le lieu des obsèques, et indiquer de manière précise le lieu de départ et d’arrivée du convoi. Un certificat de décès sera également remis aux services municipaux concernés. De même, le nom et l’adresse de l’opérateur de pompes funèbres seront précisés dans le document.

Si la personne est décédée dans une maison de retraite, par exemple, son directeur doit donner son accord écrit au transport du défunt. Le transport du défunt avant la mise en bière doit se faire dans les 48 heures qui suivent le décès. Il est à noter que, si le trajet doit dépasser 600 kilomètres, des soins adaptés de conservation du corps doivent être prévus. Conscient de la douleur des familles, Yves Alphé et ses collaborateurs s’acquittent de chacune de ces démarches avec un constant souci de discrétion et la volonté d’éviter aux proches des soucis inutiles.

Le transport du corps du défunt après la mise en bière

Votre société de pompes funèbres située à Orléans se charge également de cette seconde étape, qui consiste à assurer le transport du corps du défunt après la fermeture du cercueil. Elle met à la disposition des proches les mêmes véhicules répondant à la réglementation et habilités à effectuer ce transport. Ils vont transporter le corps du défunt depuis la chambre funéraire, ou le domicile du défunt, vers l’endroit où il sera inhumé ou incinéré. Ce transport ne nécessite pas d’autorisation s’il s’effectue dans la même commune que celle où a eu lieu le décès.

Si l’inhumation, ou l’incinération, se déroulent dans une autre commune, il conviendra de la déclarer à l’avance auprès du Maire de la commune où s’effectue la fermeture du cercueil. Outre le corps du défunt, le véhicule de votre société de pompes funèbres pourra contenir aussi les fleurs et les plaques funéraires que vous souhaitez déposer sur la tombe.

Quelques proches du défunt peuvent également trouver place dans le véhicule. Si vous souhaitez faire transporter le corps du défunt à l’étranger, il faudra obtenir l’autorisation du préfet du département où a eu lieu la fermeture du cercueil. Dans ce cas, il sera nécessaire de fournir un certificat de décès.

Si le défunt a été incinéré, le transport de l’urne funéraire ne répond pas à la même réglementation. Votre société de pompes funèbres d’Orléans peut l’effectuer, dans les mêmes conditions de respect et le souci constant de vous épargner un moment difficile. Mais les familles ont aussi la faculté d’effectuer ce transport elles-mêmes.